Aller au contenu principal

- Press Release - Tendance

Noel dans le monde

Jingle Bells, Jingle Bells, Jingle All The Way !

Ça y est le compte à rebours est lancé ! Les villes se parent de leurs plus jolis habits de lumière, ça sent le vin chaud et la cannelle, les chants de Noël retentissent au coin des rues… plus de doute possible, les fêtes de fin d’année approchent !

Bonhomme de neige cheescake

Jingle Bells, Jingle Bells, Jingle All The Way !

Ça y est le compte à rebours est lancé ! Les villes se parent de leurs plus jolis habits de lumière, ça sent le vin chaud et la cannelle, les chants de Noël retentissent au coin des rues… plus de doute possible, les fêtes de fin d’année approchent !

 

Le froid s’installe et on prend plaisir à se pelotonner devant la cheminée pour commencer à imaginer nos menus de Noël. Salé, sucré, démesuré… si en France, on imagine assez facilement ce qu’on va trouver au creux de nos assiettes, quelles sont les recettes de fêtes de nos camarades de jeu sur notre bonne vieille terre ?

 

En route pour un voyage culinaire !

Commençons notre périple par l’Allemagne, on fabrique en famille la maison de la sorcière d’Hansel et Gretel à base de gâteaux et de friandises. On cuisine aussi de délicieux biscuits de Noël en forme de sapin ; enfants, parents, grands-parents, tout le monde met la main à la pâte !

Chez nos voisins, en Belgique, il est de tradition pour fêter Noël de déguster des cougnolles, de délicieux gâteaux en forme de petit Jésus. Mais on se régale aussi comme en France de ris de veau, oursins, langoustines

En Bulgarie, on prépare un pain, le Bogova pita et comme dans la légende de Peau d’âne on y cache… non pas un anneau, mais une pièce de monnaie qui assurera le bonheur pour un an à la personne qui la trouvera.

Continuons notre voyage vers la Hongrie. Au repas de Noël, on mange du poisson qu’on a choisi vivant : plus il est dynamique et tonique plus la famille sera heureuse dans l’année.

Le plat traditionnel en Lettonie se compose de pois gris bouillis et de morceaux de viande frits… en boisson, du lait caillé ou fermenté. Dans l’ouest du pays, on déguste des carpes dont on garde les écailles qu’on placera dans poches et portefeuilles : il parait que ça rend riche toute l’année !

En Pologne, cap sur les recettes traditionnelles : la soupe aux champignons, les pierogi (genre de raviolis) et surtout le célèbre bortsch à la betterave. En dessert, du Makowieck, le traditionnel gâteau aux graines de pavot.

Pour clore notre balade gourmande, rendez-vous au Royaume uni où le soir de Noël, chaque invité trouve sur son assiette un cracker, sorte de papillote contenant un pétard qui ne demande qu’à claquer. A l’intérieur, un cadeau et une petite blague.

 

Et en France ?

En France on met les petits plats dans les grands : saumon frais rehaussé d’aneth, toasts variés et plus créatifs les uns que les autres, plateau de fruits de mer,

Les produits phares restent les mêmes au fil du temps : le foie gras, les huitres, la dinde, la buche et bien sûr, les fromages affinés… avec une attention particulière pour l’accord mets vins !

 

Décembre, c’est aussi l’occasion de retrouver la magie des marchés de noël

  • Une tradition vieille de plus de 700 ans…

Des traces d’un premier marché de Noël ont été retrouvées dans la ville de Vienne en 1294. On achetait friandises, épices et objets en bois sculpté pour les enfants. Les échoppes étaient décorées de pommes, pommes de pin et rubans.

Il faudra attendre 1570 pour que le premier marché de Noël français voit le jour en Alsace… et plus précisément à Strasbourg (qui n’était d’ailleurs à l’époque pas encore française !). Au cours du 19è siècle apparaissent les petits chalets en bois que nous connaissons aujourd’hui.

Longtemps cantonnés à l’Alsace, les marchés de Noël s’installent partout en France dès le début des années 90. Ils sont aujourd’hui indissociables de la féérie de Noël…

  • Que trouve-ton dans les marchés de Noël ?

Luxuriants, thématiques, riches en couleurs… on y trouve de quoi faire le dernier cadeau, des décorations de noël en tout genre, du vin chaud, de la musique, des odeurs, des bonnets rouges… on adore !

On y trouve aussi de nombreux cadeaux gourmands : pain d’épices, bredels (gâteaux secs à l’anis), männeles (petit homme brioché).  A Nuremberg, on déguste sur place des saucisses grillées arrosées du célèbre "Glühwein" (vin chaud). A Bruxelles, vous achèterez des caricoles (bulots ou bigorneaux cuits dans un court-bouillon épicé) et des croustillons (beignets saupoudrés de sucre glace). En Finlande, laissez-vous tenter par le pâté de renne et d’élan avec un bon verre de "glögi" (vin chaud finlandais) ou de  chocolat "Fazer" !

 

C’est Noël aussi dans les restaurants Arpège

La magie de Noël ne laisse personne indifférent, surtout pas les équipes Arpège qui ont à cœur de vous emmener dans un tourbillon de féérie. Pour vivre intensément ce moment tant attendu, nos chefs et leurs équipes proposent aux convives les grands classiques culinaires de fin d’année rehaussés d’une playlist spéciale Noël délicieusement conviviale… playlist à retrouver sur Deezer, Spotify, Youtube.

Préparez Noël en musique